Recrutement d’un consultant international pour la formulation d’un projet du Togo à soumettre au Fonds Vert pour le Climat

Country: Togo
Language: EN
Number: 3796431
Publication date: 18-08-2017
Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)
Tags: Transport

Description

Recrutement d’un consultant international pour la formulation d’un projet du Togo à soumettre au Fonds Vert pour le Climat
Procurement Process : RFP - Request for proposal
Office : PNUD TOGO - TOGO
Deadline : 31-Aug-17
Posted on : 18-Aug-17
Development Area : CONSULTANTS
Reference Number : 40234
Link to Atlas Project :
00079490 - Promotion du développement durable et résilience aux CC
Documents :
Termes de référence
Annexe 2
Annexe 3
Annexe 4
Annexe 5
Overview :

Recrutement d’un consultant international pour la formulation d’un projet du Togo à soumettre au Fonds Vert pour le Climat

Le Gouvernement togolais, en ratifiant la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et son protocole de Kyoto, s’est engagé à apporter les changements à moyen et longs termes nécessaires pour atténuer les émissions de Gaz à effet de serre (GES) et à s’adapter aux effets néfastes des changements climatiques. Le Togo a ratifié également l’accord de Paris, ce qui lui permettra de mettre en œuvre ses contributions déterminées aux niveau national (CDN).

Le Togo est confronté à d’importants défis en ce qui concerne l’adaptation comme l’atténuation. Les différentes études révèlent d’une manière générale, une diminution de la pluviométrie et du nombre de jours de pluie au Togo ces dernières années. Les données climatiques et celles de l’évolution du climat entre 1961 et 2012 montrent un paradoxe de risques d’inondation. Ainsi, les situations extrêmes contradictoires se suivent et créent une confusion totale au niveau des communautés paysannes du pays. Par conséquent, les risques climatiques majeurs identifiés au Togo sont : les inondations, la sécheresse, la mauvaise répartition des pluies, les pluies tardives, les vents violents, les fortes chaleurs en été et l’érosion côtière.

L’agriculture, qui est le secteur le plus important mais largement tributaire du climat sera durement affecté. La diminution de l’offre des produits végétaux, carnés et halieutiques et de l’approvisionnement des villes pouvant entraîner des tensions sociales, voire des crises sociopolitiques, la perte de revenus des producteurs, la dégradation des terres, la perte de la biodiversité, l’invasion des insectes nuisibles aux cultures, au bétail et aux produits halieutiques, la pénurie en bois, la disparition des zones humides.

Dans le secteur de l’énergie, une analyse spatiale révèle que la région des savanes déjà confrontée au plus important taux de pauvreté et à des ressources ligneuses qui se raréfient, devrait connaître la plus faible capacité de réponse avec des conséquences sur l’aggravation de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle et une augmentation de la pauvreté monétaire et non monétaire. L’approvisionnement en bois-énergie de Lomé et de la région maritime deviendrait presque impossible.

En intégrant les taux de croissance actuels et les prévisions de croissance démographique, les disponibilités en eaux seraient très affectées avec une diminution des stocks résultant du réchauffement du climat et une forte pollution des réserves d’eau potable par les inondations, l’intrusion saline dans les aquifères côtiers et l’envahissement des terres par les eaux.

Dans la zone côtière, l’érosion des côtes, occasionnera des pertes de biens et de ressources physiques, menaçant ainsi l’ensemble de la zone côtière qui concentre plus de 90 % des unités industrielles du pays.

Face à ces problèmes et pour permettre d’améliorer les conditions de vie des populations, le gouvernement a entrepris plusieurs initiatives dont le Programme d’Urgence Communautaire (PUDC). Des mesures sont préconisées dans les secteurs pour améliorer la résilience des populations et réduire la pauvreté.

En prélude à la Cop 21 de Paris sur les changements climatiques, le Togo a soumis ses Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN) en septembre 2015. Ces contributions privilégient la mise en œuvre d’un portefeuille de mesures et de projets en réponses aux enjeux de l’adaptation et des priorités nationales de développement, sachant que les options d’adaptation qui auront des impacts sur l’atténuation des émissions de GES seront privilégiées, dans la mesure du possible.

Le Fonds Vert Climat (GCF), créé par la Décision 1/CP.16 de la Conférence des Nations sur le Climat en 2010 finance dans tous les pays en développement parties à la CCNUCC, des projets/programmes résilients et sobres en carbone dans une perspective de contribution à l’effort mondial de réduction des gaz à effet de serre. Les domaines d’action de ce fonds portent entre autres sur l’efficacité et la production énergétique, les activités d’adaptation pour réduire la vulnérabilité liée au climat, la gestion durable des forêts le transport à faible émission de gaz à effets de serres et la conception et la planification des villes.

En vue de permettre au Togo de soumettre un projet audit fonds, le programme des nations unies pour le développement (PNUD) accompagne le MERF dans la formulation et la soumission d’un projet relatif au renforcement de la résilience des communautés rurales du Togo.

Dans ce sens, un groupe de travail ad ’hoc fonds vert climat mis en place par le ministère chargé de l’environnement travaille sur les propositions en s’appuyant sur les documents nationaux tels que le PNA, le PANA, les CN, les CPDN et les autres documents stratégiques.

Une mission d’identification d’une idée de projet appuyée par le Bureau Régional Afrique du PNUD a permis d’explorer les secteurs et les thématiques potentiels dans lesquels l’idée de projet pourrait être développée et les documents de planifications sur lesquels elle sera articulée.
La mission se faire en 2 phases : une première phase qui sera consacrée à la préparation de la note conceptuelle et la requête de de fonds de préparation et la deuxième phase réservée à la formulation du document complet de projet. La présente consultation concerne la première phase de la mission.

Description des Responsabilités :
Objectifs de la mission
Objectif général
L"objectif principal de cette mission est d’appuyer le Togo dans la préparation et la soumission d’une note conceptuelle de projet dans le domaine de l’adaptation des populations pauvres aux changements climatiques au Fonds Vert pour le climat.

Prière envoyer vos propositions (propositions technique et financière) dûment signées à l’adresse e-mail procurement.tg@undp.org avec mention de la référence et intitulé du dossier. Votre proposition devra être reçue au plus tard le 31 Août 2017


Other tenders from Togo за for this period

Recrutement d’un consultant national pour la formulation d’un projet du Togo à soumettre au Fonds Vert pour le Climat Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

Consultant national pour l’élaboration des propositions de décrets de requalification pour les Aires Protégées Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

Recrutement d’un consultant International pour évaluer les besoins financiers nécessaires au fonctionnement des Aires Protégées du Togo Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)